Marcher pieds nus, une micro-thalasso plantaire

Il n’y a pas que les bébés qui aiment retirer leurs chaussettes dès que leurs parents ont le dos tourné. Nos pieds, même adultes, ont besoin de ce contact charnel avec le sol pour stimuler leur fonctionnement. Alors d’accord, Havaïanas fait de super tongs hyper confortables, mais ça ne vaudra jamais quelques pas dans l’herbe après la rosée du matin. Voilà quatre raisons pour lesquelles marcher pieds nus nous fait tant de bien.

Pour la circulation sanguine

Emmitouflée sous le caoutchouc de nos semelles, la toile de nos chaussures et le coton de nos chaussettes, la peau de nos pieds se languit de goûter aux plaisirs du grand air. Mis en contact avec de nouvelles surfaces, les petits vaisseaux qui irriguent les extrémités de nos jambes retrouvent de leur tonus et stimulent notre appareil cardiovasculaire tout entier, de même qu’ils dynamisent la circulation lymphatique et, par conséquent, l’élimination des toxines.

Pour les articulations

Lorsqu’on ne porte pas de chaussures, nos pieds sont contraints de développer de nouveaux points d’appuis, ce qui permet de mettre en mouvement les multiples petits os qui composent nos pieds et nos chevilles. L’ossature du bas du corps est renforcée, et le risque de fracture diminue.

Pour le système nerveux

Dans l’eau, sur l’herbe, sur un rocher, la variété des sensations de la marche pieds nus prodiguent à nos petons des micro-massages aux vertus réflexologiques savoureuses. Vous le savez peut-être, c’est une zone de notre corps fourmillante de terminaisons neurologiques, qui, lorsqu’elles sont activées, favorisent la communication nerveuse et protègent notre esprit du stress et de la dépression.

Pour la posture dorsale

Sans le soutien de la semelle, la marche est moins raide et le pied se déroule avec davantage de souplesse sur le sol, ce qui appelle le développement de muscles jusqu’alors sous-sollicités. La cheville aussi y gagne en tonus et, par capillarité, la colonne vertébrale retrouve un alignement optimal. On se tient naturellement plus droit, la tête plus haute. Le corps tout entier profite de cet exercice.

Même sur le parquet de son salon, sur un tapis moelleux de salle de bain, nos pieds adorent découvrir de nouvelles textures et on leur doit bien ça. Marcher pieds nus, c’est un peu rebooter le logiciel de notre système sanguin, nerveux et musculaire. Parfois, le petit chouïa de confort qui manque ne tient qu’au fil d’une chaussette !

P.S. Et pour ceux qui auraient un copain félin, découvrez aussi les bienfaits de la rontonthérapie, un autre kiffe à s’offrir le plus souvent possible

Photo de couverture : Michelle Gardella

Publicités

3 Commentaires

  1. J’adore marcher pieds nus sur le sable ou l’herbe, beaucoup moins sur du sol dur…

    J'aime

    • Joyeux Magazine

      Moi non plus mais je me suis rendue compte que se mettre pieds nus cinq minutes même sur un sol pas particulièrement agréable au toucher (carrelage, parquet,…), ça me fait du bien en fait. Mais je ne pourrais pas le faire des heures, je pense que la stimulation vient surtout du changement de sensation..

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s