Le dalai-lama sur les leçons quotidiennes de tolérance

Il ne se passe rarement un jour sans que l’on peste contre la voiture de derrière ou le voisin d’en face. Pour le dalaï-lama, plutôt que des raisons de s’agacer, ce sont des opportunités d’apprentissage qu’il faut repérer et saisir pour devenir une meilleure personne. Dans son ouvrage « Mon autobiographie spirituelle », il écrit ce court passage qui nous éclaire sur les petites et grandes irritations qui font partie de la vie.

« Si l’on se contente de penser que la compassion, la sagesse et la patience sont bienfaisantes, ce n’est pas suffisant pour développer ces qualités. Les difficultés nous donnent l’occasion de les mettre en pratique. Qui peut faire émerger ces occasions ? Certainement pas nos amis, mais plutôt nos ennemis, car ce sont eux qui nous mettent le plus à l’épreuve. Donc, si nous voulons véritablement progresser sur notre chemin, nous devons considérer nos ennemis comme nos meilleurs professeurs.

Pour tous ceux qui ont une haute estime de l’amour et de la compassion, la pratique de la tolérance est essentielle, et elle nécessite un ennemi. Nous devons nous montrer reconnaissants envers nos ennemis, parce qu’ils nous aident à approfondir la sérénité de notre esprit. La colère et la haine sont les vrais ennemis que nous devons affronter et vaincre, et non pas les personnes ennemies qui apparaissent et disparaissent de notre vie de manière successive. »

Plus facile à dire qu’à faire, mais il y a tellement à y gagner que ce conseil mérite un essai. On s’y met quand ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s