Les Dzao : des rites et des fêtes

Ce n’est pas un peuple secret. On les croise facilement sur les routes et les marchés du Nord du Vietnam, le long de la frontière chinoise. Leurs rites animistes teintés d’un mélange de bouddhisme et de taoïsme rythment la vie des familles depuis des siècles. Zoom sur les traditions et les croyances de l’ethnie Dzao.

David Newbegin

Leurs codes esthétiques sont uniques au monde. On reconnaît les femmes Dzao à la coiffe rouge qu’elles portent sur la tête. Plus elle est imposante, plus sa propriétaire est riche. Il arrive aussi qu’elles aient les sourcils rasés. Un autre monde, une autre mode.

Jo Elliosjo

Les amoureux doivent avoir des dates de naissance compatibles pour pouvoir se marier. Pas de grande demande en mariage, ni de flashmob sur Bruno Mars : on consulte le chamane du village qui donne son avis sur le potentiel du couple à naître en présentant leurs dates de naissance aux ancêtres. Mais son feu vert ne suffit pas pour pouvoir lancer les festivités.

Le futur marié doit travailler pour sa belle famille avant de pouvoir épouser sa promise. Il part s’installer chez eux pendant quelques jours pour démontrer qu’il a toutes les qualités requises pour fonder une famille. S’il fait bonne impression, il pourra revenir dans deux mois pour passer du temps avec sa fiancée et partager son lit.

Sabaidee

C’est l’homme qui organise le mariage. Comme chez nous, le mariage est un événement majeur dans la vie des Dzao. Et puisque l’homme est celui qui doit perpétuer la lignée familiale, c’est aussi lui qui est en charge d’organiser la fête, une grosse teuf qui nécessite en moyenne un an de préparation, sans wedding planner.

Les enfants sont considérés comme adultes dès l’âge de 10 ans pour les garçons et de treize ans pour les filles. A peine la puberté commencée, les jeunes Dzao entrent dans la maturité au cours de la cérémonie du Cap Sac, la plus importante dans la vie religieuse Dzao. Les membres de la communauté et les habitants des villes alentours se rassemblent autour du chamane pendant trois jours et trois nuits. Chaque famille présente aux ancêtres la personne que leur enfant est devenue et remercient les dieux de la forêt, de l’eau et de la terre pour leur générosité et leur clémence. A l’issue des célébrations, chacun reçoit son nom religieux.

La construction d’une maison demande, au préalable, l’autorisation des dieux. Après avoir repéré un terrain, il faut se rendre de nuit sur les lieux, creuser dans la terre un trou de la taille d’un bol et y placer autant de grains de riz que de futurs habitants (bétail et volailles compris), avant de recouvrir le tout de terre. Le lendemain, si les rêves de la nuit passée ont été bons et si aucun grain de riz ne manque, on peut démarrer le défrichage et la construction d’une maison.

Joe Coyle

Toutes les femmes doivent apprendre à coudre, sans quoi elles finiront probablement vieilles filles. Tous les vêtements des Dzao sont traditionnellement cousus à la main. Chaque année, la mère du foyer doit fournir de nouvelles tenues pour habiller ses enfants et son mari. C’est un savoir-faire qui se transmet de mère en fille.

Edvar van Daalen

Ils sont superstitieux. Il est très mal vu de poser ses baguettes dans son bol, qui augurent pour eux d’un décès imminent. Après une naissance, on accroche des feuilles de bananiers sur la porte du foyer pour éloigner les mauvais esprits.

Phil Marion

Etes-vous déjà allé au Vietnam ? Si oui, peut-être en avez-vous croisés ? Ils sont encore nombreux à porter le costume traditionnel et demeurent très attachés à leur héritage culturel et religieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s