Dix moyens de se recentrer sur ses objectifs

La vie n’est pas une autoroute tranquille et joyeuse. Il y a des accidents de parcours, des météos défavorables, des moteurs qui nous lâchent. Et parfois, on a beau se référer à sa feuille de route, on doute de sa trajectoire. Pour tous ces moments où l’horizon s’embrune, voici quelques indices qui vous aideront peut-être à retrouver la voie qui vous ressemble.

  1. Dresser une liste des choses que l’on sait faire, puis shortlister parmi elles les choses que l’ont veut faire. C’est une méthode recommandée par de nombreux coachs en orientation. D’abord, on visualise concrètement ses capacités et l’on sélectionne ensuite celles qui nous procurent de la satisfaction, celles qui sont porteuses de sens au regard de notre personnalité.
  2. Parler, écrire, s’exprimer…Bref, ne pas hésiter à extérioriser ses doutes et ses questionnements. Que la réflexion reste personnelle ou que l’on se confie à quelqu’un, mettre des mots sur sa situation nous aide à mieux la comprendre. À  l’écrit ou à l’oral, seul ou face à un ami, exprimer les idées que l’on ressasse constitue un premier pas vers la compréhension et l’acceptation de soi.
  3. Faire le vide grâce au sport, aux voyages, au rangement, à la lecture… Garder la tête dans le guidon n’est pas forcément la bonne solution pour voir au loin. Au contraire, s’aérer l’esprit et le corps permet de prendre de la distance et de jeter un regard neuf sur la situation. Souvent, on dédramatise et de nouvelles opportunités apparaissent dans notre champ de vision. De temps en temps, il est bon de débrancher la machine à penser. –> Prendre le large sans bouger de chez soi
  4. Faire la liste des personnalités qui nous inspirent, qu’elles soient célèbres ou non. On a tous des modèles, des personnes qui nous épatent, dont on rêve d’imiter le parcours ou d’adopter la philosophie. Qui sont les vôtres? Les nommer et les aligner côte à côte permet de faire le lien entre elles et de déceler les traits de caractère et les valeurs qui font sens dans notre vie. Encore une autre idée pour mieux se comprendre et se fixer un cap.
  5. Se laisser aller à faire la liste de ses rêves, sans pression. Pour beaucoup de gens, faire la liste de ses rêves paraît terrifiant. L’injonction ambiante à les réaliser à tout prix est tellement forte qu’on ne préfère pas les affronter, par peur de l’échec ou du sentiment de passer à côté de sa vie si l’on ne les réalise pas. Lâchez la pression. Donnez vous le droit de ne pas tenter, mais ne vous interdisez pas celui de rêver.
  6. Repérer les signaux faibles du destin. Croyez aux signes et faîtes la chasse aux indices positifs. Un magazine trouvé dans le métro qui traite d’un sujet qui vous passionne, un poste intéressant qui se libère pile au moment où vous pensiez abandonner votre recherche, un proche qui vous parle d’un projet alléchant dont il a entendu parler… Toutes les opportunités ne mènent pas directement à notre Graal personnel, mais c’est en se chaînant les unes aux autres qu’elles stimulent notre motivation, notre curiosité et notre foi en l’avenir.
  7. Se donner le droit d’échouer. La vie n’est pas sanctionnée par un bulletin de notes. Une bonne fois pour toutes, autorisez-vous à échouer, à ne pas aller aussi loin que vous l’auriez espéré, à changer de plan, à réviser vos objectifs. Contentez-vous déjà de la satisfaction d’avoir essayé. Et puis, dans un second temps, si l’envie d’y arriver est toujours présente, laissez-vous porter par cette énergie qui palpite en vous.
  8. Prendre conscience de tout ce qui nous freine ou nous déroute. Parfois les obstacles sont en nous. Bien souvent, nous sommes notre pire ennemi. La peur de l’échec, le manque de confiance en soi, la crainte du regard des autres nous freinent souvent dans nos projets. Sans vous juger, sans essayer de les corriger à tout prix, mettez des mots sur ces barrières et cherchez l’élan qui vous aidera à les surmonter. Prenez votre temps.
  9. Et si vous n’aviez aucune peur ? Une fois que vous avez nommé ces obstacles qui vous habitent, imaginez ce que vous feriez s’ils n’existaient pas. Sans doute prendriez-vous plus de risques, oseriez plus de choses… Prenez ces rêves qui vous paraissent inatteignables et choisissez-en un. Et pour ceux qui ne seraient pas allergiques à la Youtubeuse mania, voici une vidéo très inspirante de You Make Fashion sur le sujet.
  10. Devenir son propre meilleur ami. C’est un conseil qu’on entend beaucoup car il peut s’appliquer à des situations très diverses. Comme avec votre BF, écoutez-vous, passez du temps avec vous-même, donnez vous des conseils, soyez moins durs, bref devenez votre meilleur coach personnel et coupez les ponts avec cette petite voix qui vous répète que vous ne pourrez pas y arriver. Réinventez celle qui saura se montrer compréhensive, réconfortante et stimulante dans les moments de doute et de découragement.

Don’t stop, never give up.

Crédit photo : James Marsh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s