Les bienfaits de la randonnée

Après avoir longtemps été reléguée au placard, la randonnée retrouve doucement la cote. Gratuite et green, elle s’inscrit dans une quête de retour à la nature et au calme. Il n’est plus question de performance, mais de présence à soi et de découvertes. La rando nous lave un peu de nos peurs, de nos culpabilités, de nos douleurs intérieures. Fatigué, lassé, blasé ? Il est temps d’emmener vos pieds en balade, pour toutes les raisons qui vont suivre.

Ça permet d’arrêter de ruminer. Lorsqu’on s’éloigne du brouhaha urbain, l’hyperstimulation des sens liés à la ville (voitures, publicités, métro bondé,…) stoppe presque immédiatement. La roue infernale de nos pensées ralentit et on peut enfin les traiter une à une. Ouf !

Ça aide à reprendre le dessus sur la vie et les galères qu’elle amène parfois. Lorsque notre corps se met en mouvement, nos pensées aussi changent de rythme. Quand on se sent impuissant face à une difficulté, le simple fait de mettre un pas devant l’autre active notre cerveau de manière plus dynamique et plus créative. Et au bout de quelques temps, pouf ! Une idée prometteuse germe tout doucement, pendant que nous étions affairés totalement à autre chose. Ça vous est déjà arrivé ?

Ça fait voyager. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le site de votre office de tourisme local, celui d’un parc national à proximité ou de Visorando. On croit souvent connaître sa région par cœur, et c’est souvent à tort. La randonnée permet de s’éloigner des trottoirs et grands chemins de traverse pour s’enfoncer dans les petits passages secrets, en empruntant les ponts que personne ne voit jamais et en admirant cette jolie maison, ce grand château que vous n’aviez jamais vu sous cet angle. La rando rafraîchit notre vision du monde.

C’est une chromothéraphie à moindre coût. Que vous marchiez en forêt, au bord de la mer ou sous un grand ciel bleu, le regard baigne pendant une ou plusieurs heures, dans une couleur dominante. Si c’est le vert, ça permet de rééquilibrer notre énergie et de retrouver son calme, de soulager les migraines et les insomnies et de diluer notre excitation (liée à la colère par exemple). Le bleu, lui, a des vertus encore plus apaisantes. Il ralentit la respiration et apaise les tensions musculaires.

Ça recharge nos batteries en vitamine D. Par grand soleil ou sous la grisaille, tant qu’il fait jour, la lumière extérieure réveille notre production interne de vitamine D qui booste nos défenses immunitaires et lutte contre la déprime. Bonne nouvelle pour certain(e)s : plus on a la peau blanche, plus l’effet est rapide !

Pour les débutants, la course à pied nécessite encore moins de matériel que le footing. On peut très bien commencer avec une simple paire de baskets confortables et une bouteille d’eau. C’est tout ! Il suffit de se laisser porter par ses jambes et le cerveau se débranche tout seul, pas après pas, du moulin de nos pensées. Et bien sûr, cette liste n’est absolument pas exhaustive. Les adeptes sont invités à partager dans les commentaires les nombreux autres bénéfices qu’ils en retirent. Alors, ça vous tente ?

« La paix de la nature va s’infiltrer en vous comme les rayons du soleil pénètrent les arbres. Le vent va vous insuffler sa fraîcheur, et les orages leur énergie, en même temps que les soucis tomberont comme des feuilles d’automne. » John Muir

Crédit photos : Nicola Odemann

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s