Un poème pour retrouver de l’espoir

À tous ceux qui ont passé une semaine difficile, le Joyeux Magazine propose un joli poème de Paul Éluard qui nous aidera peut-être à rallumer nos lanternes. 

La nuit n’est jamais complète

La nuit n’est jamais complète.
Il y a toujours puisque je le dis,
Puisque je l’affirme,
Au bout du chagrin,
une fenêtre ouverte,
une fenêtre éclairée.
Il y a toujours un rêve qui veille,
désir à combler,
faim à satisfaire,
un cœur généreux,
une main tendue,
une main ouverte,
des yeux attentifs,
une vie : la vie à se partager.

Paul Éluard

P.S. Un poème en anglais sur l’art de lâcher-prise (<3) et un chouette initiative de l’artiste Matthew Chavez après l’élection de Donal Trump

Crédit photo : Craig Tuttle

Publicités

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s