Qu’est-ce que l’empathie ?

Quand un ami ne va pas bien, on est souvent tenté de lui faire voir le verre à moitié plein, de lui suggérer toutes sortes de solutions pour résoudre au plus vite son problème. Et si c’est beaucoup plus simple que ça ? La chaîne Youtube The RSA  (Royal Society for the encouragement of Arts, Manufactures and Commerce) propose une courte animation commentée par une Brené Brown, chercheuse en sciences humaines.

« L’empathie alimente l’interaction, tandis que la sympathie scinde la relation. Theresa Wiseman est une spécialiste en soins infirmiers qui a étudié une grande variété de professions où l’empathie est nécessaire et en a tiré quatre qualités fondatrices de l’empathie :

  • Le changement de perspective : la capacité à comprendre le point de vue d’une autre personne […]
  • Le non-jugement […]
  • La détection des émotions d’autrui
  • La faculté de communiquer notre compréhension de ces émotions

J’imagine toujours l’empathie comme une sorte d‘endroit sacré. Quand quelqu’un se trouve au fond du trou, et crie aux autres restés à l’extérieur « Je suis coincé. Il fait sombre. Je suis dépassé. » Et là, on regarde, on dit « Coucou ! » et on descend à notre tour. « Je sais ce que ça fait d’être là et tu n’es pas seul. » […] L’empathie est un choix, et c’est même un choix vulnérable. Parce que de manière à interagir avec vous, je dois me relier à quelque chose en moi qui connait ou a connu cette sensation.

La réponse d’une personne empathique ne commencera jamais par « Au moins… ». […] Et pourtant, on le fait tous. Parce que vous savez quoi ? Quand quelqu’un partage quelque chose de douloureux, on a toujours envie de l’aider à positiver. On veut améliorer les choses. Si je vous fais une confidence difficile, je préférerais que vous me disiez « Je sais pas quoi te dire pour le moment, mais je suis soulagée que tu m’en parles. »

Parce qu’en réalité, la conversation suffira rarement à régler le problème. Ce qui aide à améliorer les choses, c’est l’interaction humaine. »

empathie

Est-ce que cette représentation de l’empathie vous parle ? Comment faîtes-vous pour démontrer votre empathie au quotidien ? Occupez-vous une fonction où l’empathie est essentielle ? 

P.S. The RSA diffuse, sur sa chaîne Youtube, des vidéos animées et des conférences sur le thème du développement personnel (« comment devenir une meilleure personne »). Le Joyeux Magazine vous conseille par exemple celle sur notre rapport au temps (10min) ou sur l’importance de cuisiner (3min).

Crédit photo : Gabriel Garcia Roman

Publicités

2 Commentaires

  1. Moui. Je suis mitigée sur l’effet de ce genre de discours, il y a des gens qui interprètent ça comme tenter de ramener tout à soi alors qu’eux veulent seulement parler d’eux. (et puis il y a ceux qui effectivement ramènent le truc à eux en disant « Rohlala, moi c’est pire »)

    J'aime

    • Joyeux Magazine

      Oui je suis assez d’accord. Au bout d’un moment il faut dépasser l’empathie pour aider la personne à changer d’angle de vue et à prendre du recul sur son problème, à mon avis. Et je pense que le discours ici s’adresse à des personnes qui traversent un très gros passage à vide et à qui on rabâche « allez c’est pas si grave » sans se pencher sur leur problème auparavant et tenter de les comprendre. Mais effectivement l’empathie seule ne suffit pas et doit être maniée avec tact… Pas facile d’être un humain :)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s