Le secret des Indonésiennes pour apaiser les nouveaux-nés

Il est en train de devenir la star des baby-showers. Le bola, ce pendentif en argent venu d’Indonésie, va bientôt détrôner le babyphone et les chaussons au rang des cadeaux de naissance. Pour les mamans et leurs bébés, c’est un lien apaisant et protecteur utilisé depuis des centaines d’années en Asie.

bola indonésie

Le bola est un petit pendentif rond. Il contient une petite clochette qui tinte très légèrement aux mouvements de la future maman qui le porte.

C’est un repère pour le nouveau-né. Sorti du ventre de sa maman, le nourrisson retrouve ce son familier qui le rassure et apaise ses peurs. Les mamans modernes l’accrochent à la poussette ou autour du cou du papa. C’est un bruit doudou qui les suit et les console.

Il est chargé de symboles. La coquille représente le ventre de la maman et la bille qui roule à l’intérieure symbolise le bébé bien à l’abris. Le bola matérialise le lien indéfectible qui existe entre la mère et l’enfant.

Il protège des mauvais esprits. Le bola est obligatoirement en argent, un matériau chargé d’ondes positives pour le corps. Le pendentif pend au niveau du 3e chakra, dans le haut du ventre, qui concentre l’énergie de nos émotions et de nos relations aux autres. Placé ainsi, il favorise la transmission parent-enfant.

On le transmet de mère en fille. Une fois l’enfant devenu adulte, si c’est une fille, elle hérite du bola de sa maman et le portera à son tour en attendant son premier enfant. Si c’est un garçon, il arrive qu’il conserve le bola de sa maman, juste pour le souvenir. Dans tous les cas, il est défendu de vendre ou même de prêter son bola à quelqu’un d’extérieur à la famille.

Cette tradition a fait le tour du monde. Les Chinoises aussi l’ont adoptée. Les Indiennes portent le leur autour de la taille. Les Mexicaines et les Espagnols lui confèrent un rôle de porte-bonheur et l’appellent « llamador de angeles », l’appeleur d’anges qui accourent dès que la clochette signale que le bébé est en danger.

Bref, le monde est en train de devenir gaga des bolas, qui se vendent comme des petits pains sur le net. Avant d’y succomber à votre tour, n’oubliez pas : le vrai bola est indonésien et il est fabriqué à la main. Pas question de laisser les grosses entreprises récupérer le business d’une si jolie tradition.

Publicités

2 Commentaires

  1. Très jolie tradition et en plus si ça permet de calmer le bébé, c’est parfait ! ;)

    J'aime

    • Joyeux Magazine

      Oui ! J’avais peur que le bruit soit quand même agaçant pour le bébé à la longue mais si le bruit est vraiment léger c’est une bonne idée. Ca reste une très jolie tradition en tout cas ;)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s