Pourquoi nos « excuse-moi » devraient parfois être des « merci »

Avez-vous l’impression de passer votre temps à vous excuser ? « Désolé pour le retard », « Excuse-moi de te faire toujours répéter », « Je suis confuse, je te fais perdre ton temps avec mes bêtises »… Et si certaines de ces excuses étaient en fait des mercis ? « Merci de m’avoir attendue tout ce temps », « Merci de ta patience », « Merci de ton écoute »… À l’heure où la gratitude fait son grand coming back, elle mériterait parfois de remplacer nos excuses à rallonge. 

Frank Pekar

S’excuser, c’est reconnaître son tort, signifier à l’autre que nous reconnaissons notre erreur et que nous avons conscience du préjudice causé. C’est bien, mais on peut souvent faire mieux. Lorsqu’on s’excuse, on se focalise souvent sur soi, sur ses défauts, ses erreurs récurrentes. Or, un joli merci, lorsqu’il est de circonstance, peut être autrement plus élégant. Cette petite BD propose de porter l’attention sur l’autre qui vous a attendu malgré votre retard, pardonné l’oubli de son anniversaire, écouté vous plaindre de votre patronne. Remercier l’autre, c’est le valoriser.

bonnes manières

Dans son article The Power of Casual Gratitude la journaliste Julie Beck a décidé de tenter l’expérience :

« Je veux essayer de ne plus perdre mon temps à m’excuser auprès des gens parce qu’ils m’ont rendu service. C’est un réflexe d’essayer de soulager cette sensation gênante de devoir quelque chose à quelqu’un, même si c’était juste un tour de roue jusque chez moi ou une bière rapportée du comptoir en même temps que la leur. « Je suis désolée que tu aies dû faire ça pour moi » n’est pas seulement le rejet d’un geste gentil, ça rend aussi ce geste étrange, inhabituel. « Merci d’avoir fait ça pour moi », c’est reconnaître et accepter la gentillesse de l’autre. »

On est d’accord : s’excuser des torts que l’on cause reste tout de même le minimum syndical à adopter sur le marché des bonnes manières. Reconnaître en l’autre sa patience, sa gentillesse, sa générosité, son altruisme ou sa tolérance est un bonus qui nous sort de notre confusion personnelle pour valoriser la personne qui le mérite vraiment. Et ça peut aider à arrondir les angles quand la tension est palpable. Et à l’inverse, avez-vous déjà vécu cette gêne indescriptible lorsqu’une personne se confond en excuse pour un service que vous lui avez rendu avec grand plaisir ?  La déposer à l’aéroport au petit jour, lui faire quelques courses lorsqu’elle était clouée au lit, proposer d’apporter le dessert au dîner qu’il/elle organise… C’est beaucoup plus agréable d’être remerciée que de sentir la personne mal à l’aise de se croire autant redevable.

Alors, pensez-y. Quand c’est possible, attachez à vos excuses un grand remerciement. Vos parents vous avaient appris les bonnes manières, en voici une super bonne.

P.S. : Question politesse, le Prince George est imbattable.

 Illustration : Yao Xiao pour Autostraddle

Crédit photo : Frank Pekar

Publicités

7 Commentaires

  1. Adama

    C’est vrai, c’est une autre façon de voir les choses et ça permet de rendre la parole positive. Merci pour ce billet :)

    Aimé par 2 people

  2. C’est une bonne idée :)
    Dans le même ordre d’idée, une actrice a dit en convention en parlant d’un de ses clients (elle était aussi manager pour des acteurs plus connus qu’elle en convention) que c’est « bizarre » d’être célèbre et de recevoir ainsi des compliments d’inconnus, mais que ses parents lui avaient appris que la seule bonne réponse à un compliment est « merci ». Parce que dire « Oh non pas du tout » par modestie, ça revient un peu à remettre en cause l’opinion de la personne. J’avais trouvé ça très juste.

    J'aime

    • Joyeux Magazine

      Ah oui c’est vrai j’y avais pas pensé, et c’est vrai que j’ai plutôt tendance à rejeter le compliment dans ces cas là moi aussi. J’y penserai la prochaine fois.

      Aimé par 1 personne

  3. C’est tout à fait vrai… j’essaierai d’appliquer ces conseils ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s