Ronronthérapie : les vertus thérapeutiques du chat

La sensation d’apaisement qui nous envahit lorsqu’un matou ronronne sur notre ventre n’a rien à voir avec la douceur de leur poil ou le charme de leur bouille. Enfin si, mais pas que. Des études scientifiques sont parvenues à expliquer l’effet feel good que les chats nous procurent.

chat vertus

Le pouvoir de guérir les bobos

Tout part d’un simple ronron. Ces vibrations sonores à basse fréquence opèrent des miracles sur leur santé, mais aussi sur la nôtre. Si le chat se remet d’une fracture environ trois fois plus vite qu’un chien, c’est grâce à ce ronflement grave qu’il émet pour se réconforter. Un peu comme un bébé qui suce son pouce, le chat ronronne lorsqu’il est rassasié, satisfait, mais aussi inquiet ou stressé. Ce son tranquillisant encourage la sécrétion d’hormones qui boostent sa guérison.

chat bonheur

Des vibrations qui réveillent notre bonne humeur

Les effets de ce ronronnement se ressentent aussi chez l’être humain. Le vétérinaire Jean-Yves Gauchet est parvenu à mettre en évidence l’effet stimulant de ces vibrations bien particulières sur notre sécrétion de sérotonine, l’hormone du bonheur. Les idées négatives s’envolent et laissent place à un sentiment de bien-être profond. Les muscles sont relaxés et notre tension diminue progressivement. Entrent alors en scène les endorphines, connues pour réduire notre sensibilité à la douleur et pour renforcer notre système immunitaire, les mêmes que le chat utilise pour réparer ses lésions.  Or, les kinés et les médecins du sport eux-mêmes recourent à des fréquences similaires pour accélérer la cicatrisation des muscles et des os abîmés. Du sérieux, quoi.

bienfaits chats

Le besoin instinctif de soigner

Nos chats nous soignent sans qu’on le sache. Leur instinct très développé leur permet de détecter et d’interpréter les phéromones que nous émettons. Lorsque ça ne va pas fort, le chat le sent immédiatement. Et il sait qu’un maître malheureux sera moins attentif à ses besoins. D’où ce phénomène qu’on a longtemps cru magique, où le chat vient se poser sur nos genous pour nous libérer de ces énergies négatives. Ce pouvoir apaisant et antidépresseur est si profond qu’on l’emploie même pour évacuer l’agressivité d’anciennes détenues en phase de réinsertion.

chat thérapie

Anxiolytique, cicatrisant, antalgique, hypotenseur,… La chat n’est pas un antibiotique, il n’est pas non plus remboursé par la sécurité sociale, mais il a des pouvoirs insoupçonnés que nous devrions mettre plus souvent à profit. On s’y met quand ?

Crédits photos : Inconnu (x3), Nastya Jour

Publicités

6 Commentaires

  1. Eva

    Ton article est super ! Je ne connaissais pas le terme de ronrontherapie, mais j’y crois pour l’avoir vécu. Les chats ont cet instinct de ressentir les choses. Comment résister à cette dose d’amour ?

    J'aime

  2. Contente d’avoir appris tout ça ! Et ça me conforte dans le fait d’adorer les chats ahah.

    J'aime

  3. Veronique

    Depuis toute petite je pratique la ronrontherapie. En période d examen, dans une période de marée basse, en fait en toutes circonstances et quel bonheur.
    J adore mes chats et les chats en général et ils le le rendent bien. Ce qui n est pas le cas de tous les humains

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s