Les Tarahumara, une tribu accro au running

Ils font rêver tous les coureurs de trails et de marathons. Les Tarahumara sont connus pour se déplacer uniquement en courant, parfois sur des distances de plus de 200 kilomètres. Direction le nord de Mexico pour rencontrer ce peuple aux mœurs singulières.

Raramuri tribu

© Robb Alarcón

Les Tarahumara sont discrets. Ils évitent de se regarder droit dans les yeux et fuient lorsqu’un étranger croise leur chemin. Il est indispensable de signaler discrètement sa présence avant de frapper à la porte d’un ami. Pour se saluer, pas question de se serrer la main. Ils s’effleurent rapidement du bout des doigts.

tarahumara

© Robb Alarcón

Il est mal vu de montrer ses émotions. Lors des cérémonies funéraires, on évite de montrer sa tristesse de peur que le défunt ne revienne hanter le village. Les hommes et les femmes ne s’adressent que très peu la parole. Il est interdit d’entrer dans une maison où la femme est seule. Les bébés ne sont conçus qu’après les fêtes arrosées où les inhibitions fondent enfin. Problème : parfois la maman ne se souvient pas de l’identité du papa. Elle donne alors naissance à un « enfant arc-en-ciel », dont le père est inconnu.

Tarahumara courir

© Robb Alarcón

Ce sont de bons vivants. Ils évacuent leurs émotions lors des tesgüniadas, des marathons alcoolisés où l’on boit en très grande quantité une bière de maïs appelée tesgüino. Et pour pimenter les célébrations, ils avalent parfois de la lechuguilla, une tequila de serpent et de cactus.

tarahumara tribu

© El Diario

C’est peut-être le peuple le plus endurant au monde. Petits et grands n’ont pas trouvé mieux que la course à pied pour se déplacer rapidement à travers les montagnes arides et escarpées de la Sierra Madre. Ils s’affrontent régulièrement lors de relais interminables où des équipes poussent à tour de rôle une balle en bois sur des kilomètres et des kilomètres, parfois après la nuit tombée.

Raramuri course

Ils ont lancé la mode des sandales de course dans l’univers du running. C’est après un séjour chez eux que le journaliste et coureur Christopher MacDougall a popularisé les huaraches comme secret de performance.

Tarahumara course

© Robb Alarcón

Ils sont les précurseurs du smoothie healthy. La journée chez les Tarahumara ne démarre pas sans un verre d’isikiate, des graines de chia baignées dans du jus de citron, du sucre et un peu d’eau. Le secret n’est pas encore tombé dans les mains des blogueuses healthy, mais ça ne saurait tarder.

Leurs ancêtres habitent dans les étoiles. Chaque âme disparue possède des étoiles dans le ciel. Les hommes en possèdent trois et les femmes quatre, car elles ont engendré la vie.

Raramuri courir

© Víctor Hugo García Ulloa

Le chaman est le gardien d’un code de conduite très stricte. Il est absolument impensable de mentir ou de tricher. Certains psychologues pensent, d’ailleurs, que la structure de leur cerveau aurait légèrement muté en raison de cette règle à laquelle aucun Tarahumara n’oserait jamais déroger.

population tarahumara

© Nahum

Pourquoi ils sont menacés. Les sécheresses à répétition ont amoindri les cultures et la famine guette le peuple de Tarahumara. L’industrie minière et la déforestation qu’elle engendre grignote petit à petit des parcelles de cette vallée déserte. Les populations, autrefois isolées, sont aujourd’hui exposées à la civilisation environnante. Beaucoup d’entre eux succombent aux offres alléchantes des narcos et deviennent passeurs de drogue pour pouvoir continuer de nourrir leur famille.

sierra madre tribu

© Nahum

Et si on poursuivait le voyage ? Au Népal, les Drokpas agrémentent leurs tenues de fleurs fraîches. Et c’est si beau !

Publicités

Un commentaire

  1. Elle est dingue cette histoire d’enfants arc-en-ciel ! Un peuple étonnant !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s