Les Bajau, une vie sur l’eau

Leurs pirogues et leurs cabanes sur pilotis constellent les côtes azurées de Brunei, de l’Indonésie, de la Malaisie et des Philippines. Les Bajau forment une tribu de pêcheurs dont le quotidien ferait rêver plus d’un banlieusard. Malheureusement, il est en train de tourner au cauchemar. Portrait. 

Ce sont des pêcheurs hors-pair. Ils sont capables de trouver des huîtres perlières enfouies sous le sable. Certains parviennent à apprivoiser quelques dauphins qui les aident à regrouper plusieurs bans de mulets. Durant les nuits sans lune, il leur arrive de pêcher à la lanterne.

Les Bajau sont champions en apnée. Ils peuvent plonger jusqu’à 30 mètres de fond et retenir leur souffle pendant environ 5 minutes.

peuple asie mer

Ils sont de moins en moins nomades. Il y a encore une vingtaine d’années, la plupart naissaient et vivaient sur l’eau. Aujourd’hui, ils ne sont plus qu’une poignée à rester plus de six mois en mer. À leur retour sur la terre ferme pour se procurer des fruits et du bois, la plupart se plaignent d’avoir le « mal de terre ».

bajau pirogue

Ce sont des poissons nés. Ils passent leur temps dans l’eau à pêcher dans les fonds, y compris les femmes enceintes. Les petits Bajau sont familiarisés avec l’eau dès trois jours après leur naissance. La plupart perdront leurs tympans au cours de l’enfance, un passage presque obligé dans la vie des Bajau qui facilite ensuite les plongées en eaux profondes.

Ils savent écouter la mer. Chaque pirogue comprend une petite trappe qui permet d’écouter les mouvements de l’eau et de situer les poissons alentours et les secousses sismiques; qui sont courantes dans la région. Pour eux, la mer est peuplée d’esprits qui habitent les courants, les marées, les coraux et les vagues. En 2004, ils avaient entendu le tsunami au loin et avaient pu se mettre à l’abri, pour la plupart d’entre eux.

bajau asie

Le chef de clan est souvent une femme. Les Bajau forment des clans de 2 à 6 familles qui se côtoient très peu entre eux. Chaque clan possède un chaman qui a le pouvoir de soigner les bobos mais aussi de régler les conflits, d’accueillir les étrangers, d’aider à la mise au monde des nouveaux-nés… Les chamans bajau se réunissent tous les ans pour entonner l’ikiko, un chant sacré qui dure deux jours pendant lesquels ils dansent en transe.

Ils sont pacifistes. Aucun Bajau ne se déplace armé en mer, bien que certaines zones soient peuplées de pirates.

Ils ont leur propre protection solaire. Lorsque le soleil tape trop fort, ils enduisent leur visage de bedak sejuk, une poudre protectrice à base de riz et de feuilles de plantes.

malaisie tribu

Pourquoi ils sont menacés. Le recours à la pêche industrielle intensive et l’acidification progressive des océans raréfie les ressources halieutiques et appauvrit les familles Bajau, qui se voient contraintes de renoncer à la vie en mer pour se plier au mode de vie occidental. Ils vivent alors de la vente de poisson sur les marchés et recourent à des techniques beaucoup plus agressives comme la pêche à la dynamite ou au cyanide qui détruisent les coraux. Les gouvernements, en partenariat avec des ONG environnementales, sanctuarisent à tour de bras les littoraux, paupérisant davantage les quelques familles restées fidèles à la vie en pirogue et aux méthodes de pêche traditionnelles. Tous vivent dans une pauvreté alarmante et sont méprisés par les populations environnantes.  Ceux nés en mer sont souvent apatrides, sans papiers et doivent se battre pour accéder aux soins dans les hôpitaux. Le rêve bajau n’a plus grand chose à voir avec la réalité.

Crédits photos : Choo Kia, James Morgan, Matthieu Paley, Réhahn (x2), Imran Kadir, Réhahn, John Deery 

Publicités

3 Commentaires

  1. marty

    passionnant ! Merci pour ce bel article

    J'aime

  2. Très bel article et les photos sont superbes !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s