Ça veut dire quoi, être en deuil ?

Michael Rosen a perdu son fils. Et comme son métier consiste à écrire des poèmes et des histoires, il en a fait un livre. Dans Michael Rosen’s sad book, il raconte comment, parfois, un nuage de tristesse se pose sur sa tête et le suit sans répit. Pour illustrer ces humeurs de grisaille, il a demandé à l’illustrateur chouchou de Roald Dahl, Quentin Blake, de participer à ce projet.

quentin-blake-sad

« Ça c’est moi quand je suis triste. Vous pensez peut-être que je suis heureux sur cette photo. En fait je suis triste, mais je fais comme si j’étais heureux. Je fais ça parce que j’ai peur que les gens ne m’aiment pas si je suis triste. »

Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.11.31 Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.11.41

« Des fois la tristesse est très grande. Elle est partout. Tout autour de moi. » Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.12.23 Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.12.28

« Du coup je ressemble à ça. Et je ne peux rien y faire.

Ce ui me rend le plus triste, c’est quand je pense à mon fils Eddie. Je l’aimais très, très fort, mais il est mort malgré tout. »

Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.12.51 Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.12.56

« Des fois je suis triste et je ne sais pas pourquoi. C’est comme un nuage qui se pose sur ma tête et me couvre. C’est pas parce qu’Eddie est parti. C’est pas parce que ma maman est partie. C’est juste parce que. »
Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.13.44 Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.13.49

Des fois ça me met très en colère. Je me dis « Comment a-t-il osé partir et mourir comme ça ? Comment ose-t-il me rendre triste ? »

Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.14.10 Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.14.15

« Des fois je veux parler de tout ça à quelqu’un. Comme ma maman, par exemple. Mais elle n’est plus là, elle non plus. Du coup je ne peux pas. Je trouve quelqu’un d’autre. Et je lui raconte tout. »

Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.14.23 Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.14.27

« Des fois je veux pas en parler. A personne. Vraiment pas. Je veux juste y penser dans mon coin. Parce que ça m’appartient à moi. Et à personne d’autre. »

Skärmavbild 2015-09-03 kl. 19.13.08

« J’ai essayé de réfléchir à des façons d’être triste qui font moins mal. En voici certaines.

J’essaie de me dire que tout le monde a ses chagrins. Je suis pas le seul. Peut-être que tu en as toi aussi.

Chaque jour j’essaie de faire un truc dont je peux être fier. Après, quand je vais me coucher, je pense très, très, très fort à ce truc là. »

Publicités

2 Commentaires

  1. J’adore les illustrations de Quentin Blake ! Le texte est vraiment beau aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s