L’immense talent d’Anuar Patjane, lauréat du concours National Geographic

Anuar-Patjuane-National-Geographic

« Whale whisperers », c’est le nom du cliché qui a hissé Anuar Patjane, photographe amateur, sur le haut du podium. On y voit une baleine à bosse et son baleineau entourés de plongeurs et de poissons venus admirer ce spectacle rare et saisissant.

“Avant de prendre la photo, je suis resté avec la baleine et son petit pendant plus de cinq bonnes minutes, à quelques centimètres d’eux seulement. Les baleines vous regardent droit dans les yeux et l’on peut sentir une connexion, en tant qu’autre mammifère. Le langage corporel de la baleine nous dit si l’on est bienvenu ou pas. Nous n’étions pas les seuls mammifères à venir les regarder. Les dauphins aussi étaient venus jouer autour du petit baleineau, comme pour l’imiter. Au bout d’un moment, la baleine a décidé de se rapprocher des autres plongeurs, et c’est à ce moment que la photo est née. Je savais qu’il y allait avoir du mouvement et j’avais attendu ce moment précis.” Anuar Patjane, The Phoblographer

Mis à part la conversion en noir et blanc, la photo a à peine été retouchée. Les petits défauts, comme la distorsion provoquée par la lentille de l’appareil, ont été conservés. C’est ce qui fait, selon Anuar, le caractère et la puissance de cette image. Il souhaite que chaque cliché soit le plus unique possible, et inspire à chacun une interprétation personnelle et particulière. Le travail de ce photographe amateur est avant tout une quête de sens et d’émotion à travers l’énergie du mouvement. Car il fuit à tout prix la pose figée, apprêtée et glacée, lui préférant les ondulations des êtres et des paysages.

« Je tire de ces scènes des histoires visuelles qui montrent le pouvoir de l’empathie« 

Anuar-Patjuane-Photo

Anuar-Patjuane-Photographe

Anuar-Patjuane-Travel

anuar-patjane-photgraphe

De l’empathie, c’est ce que sa série de photos prises sous l’eau espère trouver aux yeux des lecteurs. Les îles Reviliagigedo, situées au Sud-Est du Mexique, en plein océan Pacifique, abritent une réserve marine où se côtoient les mantas géantes, les dauphins et les baleines. Mais l’Etat mexicain manque de moyen pour assurer une protection efficace de ces espèces et la pêche illicite perdure malgré l’appauvrissement progressif de ce patrimoine naturel.

Dolphins

La photo d’Anuar Patjane est un appel à l’aide:

« C’est un lieu saisissant et unique de la vie pélagique. Il faut absolument accélérer l’intégration de ces îles au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que site d’héritage naturel, de façon à mieux protéger les îles de la pêche illicite et massive, ainsi que de la pêche au gros. »

Anuar-Patjuane-Underwater

Publicités

3 Commentaires

  1. Les images sont magnifiques !

    J'aime

  2. Ces photos sont extraordinaires.. J’en perd mes mots haha !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s