Sweatshop: quand les blogueurs modes rencontrent les petites mains cambodgiennes

sweatshop

C’est un programme de télé-réalité pas tout à fait comme les autres que les téléspectateurs norvégiens ont découvert au printemps dernier. De jeunes blogueurs mode beaux et riches sont envoyés dans une énième destination paradisiaque: le Cambodge. Jusque-là, rien de très nouveau.

A cela près qu’ils vont vivre, pendant un mois, le quotidien de ces dizaines de millions d’employés surexploités dans les ateliers de l’industrie textile. Anniken, Frida et Ludvig découvrent le côté sombre du business qui les a faits rois: des conditions de travail déplorables, un salaire de misère et des perspectives d’évolution inexistantes.

« Nous sommes riches par ces qu’ils sont pauvres »réalise Ludvig, qui confie dépenser parfois plus de 1 000$ lors de ses sessions shopping.  L’émission a le mérite d’ouvrir les yeux des plus jeunes, souvent friands de cette « cheap fashion » sur les réalités de fabrication de ces vêtements à bas prix, en recourant à un format qui leur est accessible et familier: la télé réalité.

Les cinq épisodes de cette première saison sont encore disponibles et sous-titrés en anglais sur le site de la chaîne Aftenposten.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s